Les 24 heures de la nouvelle 2018

Ce week-end, j’ai participé aux 24 heures de la nouvelle, un exercice d’écriture qui consiste à rédiger une nouvelle en 24 heures maximum, tout en respectant les conditions suivantes :

  • 5000 caractères minimum
  • une contrainte révélée juste avant le début du challenge : Toute la nouvelle doit se passer dans une seule et même pièce.

J’ai fièrement relevé le défi en postant mon texte une minute avant la clôture :’D. Comme il comportait pas mal de fautes lors de sa publication (j’avais pas eu le temps de le relire, kof), je l’ai corrigé et étoffé. Vous trouverez-donc ci-dessous la v2 et pourrez jouer au jeu des 7 erreurs entre les deux ;D.

Le Larbin ancestral

Trucs en vrac #1

J’ai pas mal gribouillé ces derniers temps (« doodlé » dirons-nous pour être in). Voilà donc un petit aperçu de ma production :

dav
Snape, Snape Severus Snape (Harry Potter)
HPnuit
Potter by night (Harry Potter)
farouk
Farouk, Seigneur du Pôle (La Passe-Miroir)
thorn-aquarelle
Thorn (La Passe-Miroir)
dav
Bérénilde (La Passe-Miroir)
ophelie-aquarelle
Ophélie (La Passe-Miroir)
dav
Thorntoro (crossover La Passe-Miroir / Mon Voisin Totoro)
souvenir
La 1ère rencontre n’est pas toujours celle que l’on croit…(La Passe-Miroir)

 

May the pencil be with you, always !

Si je devais faire un bilan de l’année 2017, je dirais qu’elle a été artistiquement parlant marquée par 2 personnalités : Mathias Nygård, aka Warlord du groupe Turisas et Christelle Dabos, autrice de La Passe-Miroir. Je rends grâce à leur talent, qui a contribué à ranimer en moi une petite flamme qui s’était éteinte depuis quelques années déjà.

Cette année fut un record niveau concerts (entre autres 1er Hellfest) et un renouveau fanartistique.

En 2018, je vais tâcher de continuer sur cette belle lancée en me consacrant un peu plus à des projets persos et en profitant toujours plus des personnes qui comptent dans ma vie.

En 5 mots comme en 100 : bonne et heureuse année 2018 !

Et histoire de bien commencer l’année, je mets à profit mes quelques jours de congés pour fanartiser comme une gourgandine :

Les bisous, c’est la vie.

happynewyear
Mais y’a quand même des limites.

mrdarcy
Et enfin, Mr. Darcy. Parce qu’on a toujours besoin d’un Mr. Darcy.